02 février 2014

SABETZ PAS mai QUAND LO MERLE

 

  


Sabetz pas coma fasián las chançons

 

Sabetz pas coma fasián las chançons

Dei temps de mon grand-paire

Nos parlavan de filhas de garçons

De chaçaires e de lops

Totas aquelas complentas

Que avián tant bian lor plaças aicí

Quò es la votz de la terra

Lo sovenir e l'arma dei país

 

Nos parlavan sovent dei valeton

E de la chambariera

La moliniera e son petit molin

E de son ase gris

Las amors malurosas

De la bargiera e son gentil senhor

Lo soldard a la guerra

Las femnas qu'eran fidelas o non

 

Aura qu'avetz totas los elements

Per ne'n tornejar una

Despachatz-vos nos fajatz pas languir

Ai trabalh mos amics

Botatz tot dins una biaça

Damenatz bian e quand la drubirem

Ne'n sauterà 'na brava

Que vos e ieu ensemble chantarem

 

Vous ne savez pas comment on faisait les chansons

Du temps de mon grand-père

Elles nous parlaient de filles de garçons

De chasseurs et de loups

Toutes ces complaintes

Qui avaient si bien leur place ici

C'est la voix de la terre

Le souvenir et l'âme du pays

 

Elles nous parlaient souvent du petit valet

Et de la chambrière

La meunière et son petit moulin

Et de son âne gris

Les amours malheureuses

De la bergère et son gentil seigneurs

Le soldat à la guerre

Les femmes qui étaient ou non fidèles

 

Maintenant que vous avez tous les éléments

Pour en tourner une

Dépêchez-vous ne nous faites pas languir

Au travail mes amis

Mettez tout dans un sac

Secouez bien et quand nous l'ouvrirons

Il en sortira une belle

Que vous et moi ensemble nous chanterons

 

 

 

Quand lo merle sauta au prat

 

Quand lo merle sauta au prat

Leva la coeta leva la coeta

Quand lo merle sauta au prat

Leva la coeta  baissa lo nas

 

E d'a fuòc filhas garçons

Farem la nòça farem la nòça

E d'a fuòc filhas garçons

Farem la nòça farem la nòça

Achabatz d'entrar

 

Quand lo novi sauta au prat

Tomba la vesta

Baissa lo nas

 

Quand la nòvi sauta au prat

Tomba la rauba

Escarta lo bras

 

Quand se troban totas dos

Tomba la vesta tomba la rauba

Aquí se manjan de potons

 

Ivon

Posté par Lemivon à - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur SABETZ PAS mai QUAND LO MERLE

Nouveau commentaire